Mode et design

Parcourez des articles sur la mode et le design japonais, du kimono traditionnel aux dernières tendances en direct de Harajuku, ainsi que sur l'architecture japonaise, divers produits, l'artisanat, etc.

Des objets d’assistance pour nous épauler afin de rester actif même en vieillissant

Le Japon, pays réputé pour avoir l’une des plus longues espérances de vie au monde, porte un grand intérêt au fait de pouvoir vivre longtemps et en bonne santé. C'est ainsi que sont développés divers objets servant à soutenir les fonctions physiques humaines qui déclinent avec l'âge, afin de permettre aux gens de vivre le plus longtemps possible tout en étant en bonne santé. Cet article présente des objets novateurs japonais permettant d’épauler les capacités physiques humaines.

Des tissus Nishijin deviennent des assiettes en verre

Lorsque l’on porte le costume traditionnel japonais qu’est le kimono, on enroule et noue autour de la taille une ceinture généralement faite en tissus Nishijin. De nombreuses personnes portaient autrefois et portent encore de nos jours de magnifiques « obis » (ceintures) faites en brocarts Nishijin lors d'occasions festives. Cependant, et ce en raison de l'évolution des modes de vie, les occasions de s’en servir au quotidien ont fortement diminué. C’est dans ce contexte qu’est né un nouveau projet se servant des tissus Nishijin, et qui a fortement retenu l’attention. Cette fois-ci, nous allons vous proposer de découvrir comment les tissus Nishijin, fruits d’une longue tradition artisanale et esthétique, ont été transformés, et ce principalement à travers l’exemple des assiettes en verre nées de tissus Nishijin.

Les baguettes, un élément essentiel de la culture culinaire japonaise

De nombreux pays dans le monde utilisent des baguettes, mais au Japon, une culture tout à fait unique s'est développée autour d'elles. Les baguettes sont un pilier de la culture culinaire japonaise, et de nombreux types différents ont été créés au fil des ans, en fonction des goûts de l'époque et de leur utilisation. Nous allons examiner la relation profonde que les Japonais entretiennent avec les baguettes, ou hashi, comme on les appelle au Japon.

Jardins sur balcon : un petit espace pour se détendre

Dans les zones urbaines, beaucoup de gens vivent dans des appartements ou des maisons qui n'ont pas de jardin. Ces dernières années, tandis que les styles de travail se sont diversifiés et que de plus en plus de personnes cherchent à enrichir leur quotidien, les citadins ont transformé leur balcon en véritables lieux verts où faire pousser des plantes et sentir la terre entre leurs doigts. En absence de jardin traditionnel, les balcons aménagés en jardin gagnent du terrain chez ceux qui souhaitent renouer avec la nature. Découvrons comment ce passe-temps s'est développé au Japon.

Avez-vous déjà entendu parler des daruma porte-bonheur ?

Cet objet de forme ronde et trapue est souvent peint en rouge ou d'une autre couleur vive. Il ressemble à un héros, avec une barbe et des sourcils qui lui donnent un air un peu strict. Ce porte-bonheur s'appelle un daruma. Le daruma, dont l'origine remonterait à la première moitié des années 1700, est redevenu populaire auprès des jeunes Japonais depuis le début du XXIe siècle, avec de nouvelles couleurs et de nouveaux dessins différents des modèles traditionnels.

Kintsugi : créer de la valeur en réparant des objets

Récemment, une ancienne technique japonaise de réparation des céramiques brisées, appelée le kintsugi, a gagné en notoriété. Pourquoi cela ? D'abord, pour l'importance donnée à la réutilisation, qui a conduit les gens à vouloir prendre soin de leurs biens et à les utiliser le plus longtemps possible. Mais la beauté qui résulte de la combinaison de la laque urushi et de l'or en poudre a également donné un nouveau souffle de popularité à cette technique. Découvrons ensemble ce qu'est le kintsugi, et comment il est pratiqué au Japon aujourd'hui.

Le héros méconnu de la mode : le Japon et ses textiles révolutionnaires

Le savoir-faire japonais est connu pour combiner les techniques traditionnelles à une technologie scientifique de pointe pour créer des produits innovants. Le textile ne déroge pas à la règle. Ces dernières années, l'industrie de la mode s'est intéressée à la création de produits respectueux de l'environnement, durables et éthiques. À cette fin, l'industrie du textile japonaise rêvait d'une gamme de nouveaux matériaux futuristes.

Pourquoi les Japonais aiment-ils les ombrelles ?

L'archipel japonais s'étend sur une longue distance du nord au sud, et possède donc plusieurs climats différents allant du subarctique au subtropical. L'été au Japon se caractérise quant à lui par un temps très chaud et humide, avec un fort ensoleillement. Les ombrelles sont couramment utilisées pour se protéger des rayons intenses du soleil et passer un été plus agréable. Voir autant de personnes se promener avec une ombrelle peut parfois être déroutant pour les étrangers. Mais pourquoi les ombrelles sont-elles si populaires au Japon ? Découvrons-le ensemble.

Une nouvelle approche des vêtements japonais rend le kimono plus facile à porter

Le kimono est la tenue nationale du Japon que de nombreuses personnes aiment aujourd'hui encore porter lors d'occasions spéciales. Il en existe de nombreux types, comme les kimonos à manches longues appelés furisode portés lors des cérémonies de passage à l'âge adulte, ou encore les tenues de cérémonie masculines traditionnelles appelées montsuki haori hakama. Le Japon est fier de ses vêtements traditionnels (wasou), mais comment ceux-ci sont-ils perçus à notre époque ?

Le monde des renzuru : des grues en papier liées entre elles et fabriquées avec une seule feuille de papier.

L'origami est un passe-temps traditionnel japonais qui consiste à plier du papier pour créer toutes sortes de figures. La grue est considérée comme un symbole de bon augure, si bien que les grues en origami sont une figure très familière chez les Japonais qui ont tous, au moins une fois dans leur vie, fabriqué une grue en papier. Les grues en origami, ou orizuru en japonais, peuvent être créées de manière imbriquée à partir d'une seule feuille de papier.

Le yosegi-zaiku, un type de marqueterie qui met en valeur la beauté infinie du bois

Le yosegi-zaiku (littéralement « travaux de marqueterie ») est un artisanat traditionnel japonais qui combine plusieurs variétés de bois pour produire de magnifiques et complexes motifs en utilisant les différences de couleur de chaque type de bois. Ces dernières années, cet artisanat a gagné en notoriété au Japon comme à l'étranger, les gens étant fascinés par son aspect attrayant et la sensation de chaleur que seul le bois peut apporter. Cet article se penche sur l'histoire et les méthodes de yosegi-zaiku, ainsi que sur les espoirs et les ambitions des jeunes artisans qui bâtissent l'avenir de cet artisanat.

Les plaques d’égout décorées : un nouveau genre d'objets d’art spécifiques à chaque région

Les plaques d'égout sont présentes partout dans le monde. Saviez-vous que les plaques d’égout décorées, spécifiques à chaque région du Japon, attirent de plus en plus l’attention ? De plus en plus de fans viennent visiter les différentes régions pour admirer les plaques d’égout qui mettent en avant les caractéristiques de leur région. Cet article propose de partir à la découverte des plaques d'égout japonaises.

Les kumihimo : des cordons tressés japonais, complexes et fonctionnels, qui continuent à évoluer de nos jours

De nombreux cordons de différents types jouent un rôle dans divers domaines de notre vie. Ils sont utilisés pour transporter des objets encombrants, pour ajuster la taille de nos pantalons, ou bien comme sangles pour tenir nos sacs. En plus de ces cordons liés aux objets du quotidien, on trouve également de magnifiques cordons issus de l’artisanat traditionnel qui perdurent encore aujourd’hui. Ces cordons sont appelés « kumihimo ». Cet article se penche sur le monde merveilleux des kumihimo au Japon.

Autres articles