Les vitrines de Ginza, de véritables œuvres d’art ! | Fashion | Trends in Japan | Web Japan

Web Japan > Les tendances au Japon > Mode et design > Les vitrines de Ginza, de véritables œuvres d’art !


Les vitrines de Ginza, de véritables œuvres d’art !

    Ginza est l’un des principaux quartiers de shopping de Tokyo, un centre commercial et culturel à l’histoire riche. Ses édifices en briques de style occidental, construits en 1872 et ayant subi depuis lors les ravages de nombreux incendies, de tremblements de terre et de la guerre, ont toujours été reconstruits tels quels afin de conserver, au fil des années le paysage sophistiqué du quartier : enseignes et marques de luxe (d’hier et d’aujourd’hui) s’y alignent dans des avenues spacieuses, offrant à la vue des passants des vitrines aux décors rivalisant de beauté et d’originalité pour les séduire.

Vitrine de l’enseigne de luxe « Wako », dont le design et les matériaux offrent une image revisitée de la sensibilité traditionnelle japonaise

Vitrine de l’enseigne de luxe « Wako », dont le design et les matériaux offrent une image revisitée de la sensibilité traditionnelle japonaise

Profiter d’une simple promenade dans les rues

    Lorsque le Japon a commencé à se moderniser au début des années 1900, il était particulièrement à la mode d’aller se promener dans les rues de Ginza, dont l’attraction principale consistait à y admirer les vitrines des boutiques.
    En effet, les vitrines, « visages » de leurs enseignes, constituent un élément majeur pour les magasins et centres commerciaux du quartier : elles peuvent attirer les passants, leur parler, leur transmettre le concept de l’univers et des produits de l’enseigne. Et bien que les édifices de Ginza soient historiques, les magasins offrent pour leur part des décors intérieurs ultra modernes, et des vitrines aux aménagements inédits, qui reflètent les tendances du jour et partagent un message : des vitrines qui colorent le quartier, comme des œuvres d’art.

« Wako », l’une des enseignes majeures de Ginza : un bâtiment imposant au design sophistiqué et à la vitrine qui sait se maintenir au centre de l’attention

« Wako », l’une des enseignes majeures de Ginza : un bâtiment imposant au design sophistiqué et à la vitrine qui sait se maintenir au centre de l’attention

Vitrine d’été de la papeterie « Ginza Itoya », un arc-en-ciel d’échantillons de fleurs en pleine floraison faites en papier pour origami

Vitrine d’été de la papeterie « Ginza Itoya », un arc-en-ciel d’échantillons de fleurs en pleine floraison faites en papier pour origami


Comment créer une vitrine inédite ?

    Comment sont élaborées ces vitrines ?
    D’après les professionnels responsables de l’aménagement des vitrines, il faut compter entre 1 et 6 mois pour monter une vitrine, de la conception de son design à la réalisation concrète de son décor : en plus des produits - éléments clés - le thème, le concept et le message que la marque veut transmettre pour chaque saison ont eux aussi une importance majeure. Le personnel en charge de la planification, du marketing et du développement produit monte donc une équipe pour proposer des idées et affiner, progressivement, le projet de vitrine de la saison.
    La plupart des vitrines sont renouvelées en fonction des principales saisons commerciales, telles que la Nouvelle Année, la floraison des cerisiers et Noël, entre autres, lesquelles sont revisités chaque année pour offrir une nouvelle image de l’évènement visant à surprendre les visiteurs : une opération minutieuse, et des efforts illimités pour inspirer aux passants une histoire et une impression toujours différente de l’enseigne d’à côté.
    Le changement des vitrines s’opère la nuit, après fermeture, et le lendemain matin, c’est un tout nouvel univers qui accueille les clients. Néanmoins, il ne s’agit pas seulement de substituer d’un coup un décor pour un autre : la métamorphose de la vitrine continue de s’opérer progressivement, à mesure que les tenues des mannequins sont changées au fil des jours.

Le grand magasin « Mitsukoshi Ginza » ornemente ses vitrines et espaces d’exposition de vrais plants de cerisiers, que les passants peuvent voir fleurir au fil des jours

Le grand magasin « Mitsukoshi Ginza » ornemente ses vitrines et espaces d’exposition de vrais plants de cerisiers, que les passants peuvent voir fleurir au fil des jours

Les vitrines du « Mitsukoshi Ginza » sont toutes très minutieusement arrangées, telles que le montre cette représentation d’une scène de film célèbre

Les vitrines du « Mitsukoshi Ginza » sont toutes très minutieusement arrangées, telles que le montre cette représentation d’une scène de film célèbre


La vitrine de la papeterie « Ginza Itoya » présente ici un montage de pages volantes d’un agenda

La vitrine de la papeterie « Ginza Itoya » présente ici un montage de pages volantes d’un agenda

Lumière sur le « Concours de Vitrines de Ginza »

    Le « Concours de Vitrines de Ginza » a lieu chaque année en période de Noël, alors que toutes les vitrines sont à leur paroxysme du spectaculaire, et ce depuis plus de 30 ans : les vitrines des rues de Ginza sont jugées, et les gagnantes des délibérations reçoivent un prix au Nouvel An. Afin de rendre la compétition plus juste et équitable, les prix sont attribués pour différentes catégories, et toutes les enseignes sont concernées, quelle que soit la taille de leur magasin.
    En mettant toute les enseignes en compétition, ce concours contribue à booster l’amélioration continue de la qualité et de l’originalité des vitrines du quartier de Ginza : et entre autres innovations de ces dernières années, les vitrines revisitent non seulement les dynamiques de mouvement, avec des outils numériques et lumineux de pointes, mais aussi les interactions avec les clients, lesquels se voient parfois inviter à participer au décor, d’une manière ou d’une autre.

Sapins de noël blancs, scintillants de mille feux dans la vitrine de la bijouterie « Mikimoto », siégeant au Ginza 4-Chome (photo de gauche).
    En complément, un immense sapin blanc est projeté sur l’ensemble de la surface du même bâtiment (photo de droite). Ce décor à valu à l’enseigne le « Prix de d’Excellence de la Fédération de Ginza » et le « Prix de l’Association du Design Intérieur du Japon » lors du « Concours de Vitrines de Ginza » de 2017

Installation mobile représentant le Père Noël sur un traineau tiré par deux rennes, laquelle a elle aussi reçu le « Prix de l’Association du Design Intérieur du Japon » en 2017 (Crédit photo : Mitsukoshi - Ginza Store)

Installation mobile représentant le Père Noël sur un traineau tiré par deux rennes, laquelle a elle aussi reçu le « Prix de l’Association du Design Intérieur du Japon » en 2017 (Crédit photo : Mitsukoshi - Ginza Store)

Autre vitrine ayant reçu le « Prix de d’Excellence de la Fédération de Ginza » et le « Prix de l’Association du Design Intérieur du Japon » lors du « Concours de Vitrines de Ginza » de 2017, pour son décor mobile inédit (Crédit photo : Wako)

L’impression d’être en pleine chasse aux trésors

    Les professionnels en charge de ces nombreux décors sont particulièrement fiers de contribuer ainsi à l’atmosphère inédite du quartier de Ginza, et espèrent que leurs vitrines « fascineront les visiteurs, et leur feront passer un moment inoubliable à Ginza. C’est pour cette raison que les vitrines, tout comme les scènes de spectacles, doivent avant tout procurer un sentiment d’exaltation, et que chaque passant doit pouvoir se sentir comme l’un des acteurs en scène dès lors qu’il pose ses yeux sur le décor ».
    Et ce phénomène artistique n’est pas seulement l’apanage des grandes avenues. D’innombrables petits magasins nichés dans les rues annexes rivalisent eux aussi d’originalité et d’innovation dans leurs vitrines : à vous de vous lancer dans cette chasse aux trésors, pour trouver celles qui vous fascineront le plus, tout en gardant à l’esprit que ces décors sont en constante métamorphose, notamment si vous variez vos angles de vue, ou encore si vous les contemplez à différentes heures de la journée et de la nuit. Et bien sûr, pensez à prendre quelques photos souvenir !
    Les vitrines peuvent être vues de près, et sont parfois même accessibles au toucher. Elles renferment leurs secrets, que vous ne découvrirez que si vous les approchez. Généralement exclusifs, leurs décors se succèdent pour ne plus jamais réapparaitre tels quels – hormis dans les souvenirs de ceux qui ont pu les apprécier ! Et ce sont des souvenirs que vous aurez plaisir à vous remémorer, avec toute la force des impressions et des émotions qu’ils vous auront suscitées par le passé : une expérience de Ginza à ne pas manquer.

Page Top

Related Articles