Web Japan > NIPPONIA No.30 > French > Special Feature*
NIPPONIA
NIPPONIA No.30 15 septembre, 2004
TOP

Reportage spécial*
Ballade dans le quartier de Higashiyama
La partie est de Kyoto s’étend vers la chaîne de collines de Higashiyama. Au pied de ces collines se dressent nombre de temples imposants, dont le Kiyomizu-dera, le Temple du Pavillon d’Argent, et le Sanjusangendo. Le district compte également plusieurs sanctuaires, lieux historiques célèbres, sites renommés pour les beautés, à couper le souffle, de leurs paysages. Tout cela demande impérativement une visite. Une fois rendu sur place, une irrésistible envie de flâner, en savourant chaque instant, saisit immanquablement le visiteur.
Texte : Sakagami Yasuko, Photos : Yamamoto Kenzo et Omori Hiroyuki
autres crédits photographiques : Sekai Bunka Photo
japanese

Temple Kiyomizu-dera
Le temple le plus couru de Kyoto. Fondé en 798, peu après le transfert de la capitale dans la région. La salle principale visible sur la photo fut reconstruite en 1633. L’immense terrasse est appelée Kiyomizu no Butai. Le bâtiment et son plancher reposent sur d’immenses piliers de keyaki (orme zelkova du Japon), certains s’élevant à presque dix mètres depuis la base de l’assise de la falaise escarpée à laquelle s’accroche la construction. Cette terrasse offre une vue splendide sur la ville, en même temps que s’y attache également une expression qui donne la chair de poule : « Kiyomizu no butai kara tobioriru » (« Sauter de la terrasse du Kiyomizu ») pour qualifier de façon très imagée une décision exigeant une formidable résolution. Il suffira de se pencher sur la balustrade pour comprendre immédiatement la puissance de cette image.
japanese
Kiyomizu-dera Temple 600373


Sanjusangendo
Sanjusangendo 280180
Temple édifié à l’origine sur l’injonction de l’empereur retiré Go-Shirakawa, en 1164, par le chef du clan Taira, Taira no Kiyomori, devenu tout puissant à la cour impériale. L’appellation est tirée des trente-trois (sanjusan) travées entre les piliers (ken). Ce qui en fait un temple long et étroit orienté nord-sud, et aussi, avec ses 125 mètres, la plus longue structure de bois au monde. La statue principale en occupe le centre, flanquée, à sa gauche comme à sa droite, de dix rangées de statues dorées de « Kannon aux mille bras », déesse de la miséricorde. Les rangées sont disposées sur 3 étages, à raison de cent statues par étage, cinquante à gauche et cinquante à droite. Soit un total de mille et une statues, spectacle bien fait pour impressionner n’importe quel visiteur. Encore un lieu à visiter absolument lors d’un séjour à Kyoto.
japanese


BACK
NEXT

Reportage spécial:

NIPPONIA
TOP
      Reportage spécial*    Le Japon aujourd’hui
      Bestiaire du Japon    Bon Appétit!    Interview de la page de couverture