« Maneki-neko », les chats porte-bonheur - What's Cool - Kids Web Japan - Web Japan

Kids Web Japan

Web Japan > Web Japan enfants > What's CoolManeki-neko », les chats porte-bonheur


What's Cool

« Maneki-neko », les chats porte-bonheur


Maneki-neko, statuettes représentant des chats et considérées comme des porte-bonheurs (Temple Gotokuji)

Maneki-neko, statuettes représentant des chats et considérées comme des porte-bonheurs (Temple Gotokuji)

Les chats et les objets représentant des chats sont actuellement très en vogue au Japon, et leurs ventes ne cessent de progresser. Pourtant, avant cette tendance récente, il était considéré comme de mauvais augure que de posséder ces statuettes de chats, dont la posture assise avec une patte en avant symbolise désormais un geste d’invitation. Ces « maneki-neko », aujourd’hui considérés comme des porte-bonheurs, sont aussi devenus un souvenir très populaire parmi les touristes du monde entier.

Une statuette-mascotte

Les maneki-neko levant leur patte droite apporteraient la « santé », tandis que ceux levant leur patte gauche apporteraient de « bonnes relations » et le « bonheur » en général. Ainsi, de nombreux restaurants japonais ornementent leurs établissements des deux, dans l’espoir de s’assurer à la fois bonheur et prospérité. Traditionnellement de couleur blanche, on peut dorénavant trouver ces statuettes dans différents coloris tels que rose, vert, etc.

Différents coloris pour différents vœux : rose pour le « succès en amour », vert pour le « succès des études » (Photo fournie par ORNER KOIDE, boutique spécialisée dans la vente de <i>maneki-neko</i>)

Différents coloris pour différents vœux : rose pour le « succès en amour », vert pour le « succès des études » (Photo fournie par ORNER KOIDE, boutique spécialisée dans la vente de maneki-neko)

Les maneki-neko pour la « fortune », quant à eux, tenaient généralement entre leurs pattes de l’ancienne monnaie japonaise, mais il n’est dorénavant pas rare de trouver des versions aux yeux bleus, tenant entre leurs pattes des pièces de dollars américains. Par ailleurs, l’industrie du maneki-neko s’est aussi lancée dans la conception et la vente de costumes et nombreux autres articles similaires, à l’attention de la population locale comme des touristes.

Maneki-neko aux yeux bleus tenant des dollars américains (Photo fournie par ORNER KOIDE, boutique spécialisée dans la vente de maneki-neko)

Maneki-neko aux yeux bleus tenant des dollars américains (Photo fournie par ORNER KOIDE, boutique spécialisée dans la vente de maneki-neko)

Costume de maneki-neko (Photo fournie par Clearstone)

Costume de maneki-neko (Photo fournie par Clearstone)

Origines du maneki-neko : un chat ayant sauvé un samurai ?

Les croyances divergent sur le lieu d’origine du maneki-neko. Parmi elles, le Temple Gotokuji à Setagaya-ku, Tokyo : la légende raconte qu’alors qu’un samurai de haut-rang passait aux abords du temple, un chat l’aurait invité à entrer pour s’y reposer, à l’abri des violents éclairs et trombes de pluies qui sévissaient alors. A la suite de cet épisode, le samurai aurait fait don d’une importante somme d’argent au temple en gage de remerciement, ce qui aurait permis à celui-ci de se développer et prospérer. Entre autres croyances, donc, il s’agirait là de la naissance du « maneki-neko ».
De nos jours, de nombreux maneki-neko, offerts par visiteurs dont les vœux se sont exhaussés, arborent le Temple Gotokuji.

Offrandes de maneki-neko arborant les entrées du Temple Gotokuji

Le maneki-neko s’invite aussi dans les trains.

Le « Train chanceux Maneki-neko » a vu le jour à l’occasion du 110ème anniversaire de la ligne de train Tokyu-Setagaya, au départ du Temple Gotokuji, en septembre 2017 : une tête de maneki-neko à l’avant du train, des poignées en forme de maneki-neko dans les compartiments, et de petites empreintes de chats sur le sol des voitures.

Le « Train chanceux Maneki-neko » (Photos fournies par Tokyu Corporation)

Le « Train chanceux Maneki-neko » (Photos fournies par Tokyu Corporation)

Poignées en forme de maneki-neko (Photos fournies par Tokyu Corporation)

Poignées en forme de maneki-neko (Photos fournies par Tokyu Corporation)

Empreintes de chat sur le sol des voitures (Photos fournies par Tokyu Corporation)

Empreintes de chat sur le sol des voitures (Photos fournies par Tokyu Corporation)

Par ailleurs, la statue maneki-neko d’un mètre de haut de la station Gotokuji, sur la ligne Odakyu, est devenue un spot privilégié pour la prise de photos-souvenir. Et les maneki-neko ont étendu leur présence dans de nombreuses boutiques et enseignes : restaurants de nouilles soba aux menus spéciaux maneki-neko, et boutiques de friandises japonaises aux produits et emballages en forme de chats, entre autres.

Statue maneki-neko de la station Gotokuji

Statue maneki-neko de la station Gotokuji

Menu soba spécial maneki-neko (Fukumuro-an)

Menu soba spécial maneki-neko (Fukumuro-an)

Boîtes de friandises japonaises en forme de maneki-neko (Tohiken)

Boîtes de friandises japonaises en forme de maneki-neko (Tohiken)

Pochettes et articles <i>maneki-neko</i> officiels du Temple Gotokuji (Tokyo neko nakama)

Pochettes et articles maneki-neko officiels du Temple Gotokuji (Tokyo neko nakama)

Festivals à thème maneki-neko

La ville de Seto (préfecture d’Aichi), est connue pour ses poteries en argile de qualité, dont l’industrie prospère depuis les temps anciens. Rien d’étonnant, donc, à ce qu’une production massive d’articles maneki-neko y ait pris place, sous l’engouement général pour la figurine. Chaque année, la ville organise le « Kuru Fuku Maneki-neko Matsuri » (Festival à thème du Maneki-neko et de la Chance de Seto) : l’occasion de visiter « l’Exposition d’Art MANEKI-NEKO », de déguster une lunchbox spécial maneki-neko, ou encore de se faire maquiller (gratuitement !) en maneki-neko à l’un des nombreux stands de l’évènement.

Festival à thème du Maneki-neko et de la Chance de Seto (Photo fournir par le Club d’échanges de la ville de Seto)

Festival à thème du Maneki-neko et de la Chance de Seto (Photo fournir par le Club d’échanges de la ville de Seto)

Lunchbox en forme de maneki-neko…  réutilisable (Photo fournir par le Club d’échanges de la ville de Seto)

Lunchbox en forme de maneki-neko… réutilisable (Photo fournir par le Club d’échanges de la ville de Seto)

Stand de maquillage maneki-neko … gratuit! (Photo fournir par le Club d’échanges de la ville de Seto)

Stand de maquillage maneki-neko … gratuit! (Photo fournir par le Club d’échanges de la ville de Seto)

Panoplie complète maneki-neko (Photo fournir par le Club d’échanges de la ville de Seto)

Panoplie complète maneki-neko (Photo fournir par le Club d’échanges de la ville de Seto)

Des « fuku-neko » (chats porte-bonheur) se cachent en 29 différents endroits de la ville : c’est parti pour la chasse au trésor !

« Fuku-neko » cachés à différents emplacements de la ville (Photo fournir par le Club d’échanges de la ville de Seto)

Et non loin de là, le Musée Manekineko offre une exposition sur les différents maneki-neko du Japon, ainsi qu’un atelier de peinture permettant aux visiteurs de concevoir leur propre maneki-neko souvenir.

Exposition sur les différents maneki-neko du Japon (Photo de haut), et atelier de peinture pour réaliser son propre maneki-neko souvenir (Photo de bas).

N’oubliez donc pas de rechercher ces maneki-neko dans les boutiques comme dans les restaurants, lors de votre prochain voyage au Japon : une curiosité made-in-Japan, et un souvenir parfait à offrir à vos proches, amis et famille, pour leur souhaiter bonheur, santé, chance dans leurs projets et prospérité !


Related Article