Le logement, la gastronomie et l'habillement


Les Japonais ont radicalement changé de mode de vie au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, lorsqu'un grand nombre de personnes ont quitté la campagne pour aller s'installer en ville et y travailler comme employés. Les villes ne cessant de s'agrandir et leur population d'augmenter, de plus en plus de personnes font chaque jour l'aller-retour entre leur domicile de la banlieue et leur lieu de travail, situé au centre ville. Alors qu'un foyer japonais traditionnel était constitué d'au moins trois générations vivant sous un même toit, les familles modernes ne sont plus composées que des parents et de leurs enfants, les grands-parents résidant ailleurs.

tatami
Une pièce traditionnelle japonaise avec un sol en tatami (Misawa Homes Co.)

LE LOGEMENT
Les maisons japonaises traditionnelles sont construites en bois et soutenues par des piliers de bois, mais les maisons modernes sont généralement de style occidental, avec du parquet et une structure en acier. Dans les zones urbaines, de plus en plus de familles habitent des appartements situés dans des immeubles en béton.

Deux éléments majeurs distinguent les maisons japonaises des habitations occidentales : les Japonais ne portent pas de chaussures chez eux et au moins une pièce est aménagée selon le style de vie japonais, avec des tatamis. Les Japonais enlèvent leurs chaussures en entrant dans la maison pour éviter de salir. Le genkan, ou entrée de la maison, est aménagé pour retirer les chaussures, les laisser et les remettre en partant. Les Japonais portent souvent des chaussons à la maison.

Les tatamis sont des nattes de jonc que les Japonais ont l'habitude de disposer sur le sol de leur habitation depuis environ 600 ans. Un tatami mesure généralement 1,91 m sur 0,95 m et les dimensions des pièces se donnent souvent en tatamis. Un sol recouvert de tatamis est frais en été, chaud en hiver et reste plus frais qu'un tapis pendant la saison des pluies.

repas
Un petit déjeuner traditionnel (Japan Forum)

tempura
Tempura (Hisago)

LA GASTRONOMIE
En japonais, « repas » se dit « gohan ». En réalité, ce terme désigne le riz cuit à la vapeur, mais le riz a une importance telle, au Japon, que le mot est désormais utilisé pour parler du repas, d'une manière générale. Un repas japonais traditionnel se compose de riz blanc nature, d'un autre plat principal (viande ou poisson), d'un accompagnement (souvent des légumes cuits), d'une soupe (habituellement au miso : pâte de soja fermenté) et de légumes saumurés. En 2013, la cuisine japonaise traditionnelle, "le Washoku" a été inscrit sur la Liste du patrimoine culturel immatériel de l'UNESCO car il représente l'esprit du peuple japonais et sont respect pour la nature.

De nos jours, les Japonais mangent beaucoup de plats étrangers, notamment européens, américains et asiatiques. Outre le riz, ils aiment le pain, les pâtes et toutes sortes de viandes, poissons, légumes et fruits. Les sushi, tempura, sukiyaki et autres mets japonais célèbres à l'étranger sont, bien entendu, très populaires au Japon.

Les « fast-foods » qui proposent des hamburgers et du poulet frit sont très nombreux, surtout en ville, et particulièrement appréciés par les jeunes et les enfants.

Avant de commencer à manger, les Japonais disent « itadakimasu », une formule de politesse qui signifie « je reçois cette nourriture », pour remercier la personne qui a préparé le repas. Une fois le repas terminé, ils expriment à nouveau leur gratitude en disant « gochisô sama deshita », qui signifie littéralement « vous m'avez régalé ».

kimono
Une enfant portant un kimono (M. Colin Sinclair/JNTO)

L'HABILLEMENT
Le kimono est l'habit traditionnel du Japon. Les kimonos, généralement en soie, ont des manches amples et descendent des épaules jusqu'aux talons. Ils sont ornés d'une large ceinture appelée obi. Les kimonos ne se portent que pour les grandes occasions comme la fête de Shichi-Go-San, les mariages ou les cérémonies de remise des diplômes.

Comparé aux vêtements occidentaux, le kimono limite les mouvements et il faut plus de temps pour le mettre. Cependant, en été, les enfants et les jeunes portent un kimono plus pratique, léger et informel, appelé yukata, à l'occasion des fêtes, des feux d'artifice et pour d'autres événements importants. Mais, au quotidien, les jeunes ont tendance à préférer des vêtements plus confortables, T-shirts, jeans, polos et survêtements.