L'État


parlement japonais
Le bâtiment de la Diète (parlement japonais) (AFLO)

session
Une session plénière à la Diète (House of Councillors)

La Constitution japonaise, entrée en vigueur en 1947, est fondée sur trois principes : la souveraineté du peuple, le respect des droits fondamentaux de l'homme et la renonciation à la guerre. La constitution stipule également l'indépendance des trois organes de l'Etat : le pouvoir législatif (la Diète), le pouvoir exécutif (le cabinet) et le pouvoir judiciaire (les cours de justice).

La Diète, c'est-à-dire le parlement japonais, est le plus haut organe de l'Etat et le seul à détenir le pouvoir législatif. La Diète est composée des 475 membres de la Chambre des représentants ou Chambre basse, et des 242 membres de la Chambre des conseillers ou Chambre haute. Les citoyens japonais ayant atteint l'âge de 18 ans ont le droit de vote.

Le Japon a un système de gouvernement parlementaire semblable à celui de la Grande-Bretagne ou du Canada. Contrairement à la France, le Japon n'a pas de président élu au suffrage direct. Le Premier ministre est en effet élu par la Diète et choisi parmi les membres de celle-ci. Il forme et préside le cabinet, composé des différents ministres. Le cabinet, qui exerce le pouvoir exécutif, est responsable devant la Diète.

Le pouvoir judiciaire relève de la Cour suprême et des instances inférieures, telles que les cours d'appel, les tribunaux de première instance et les tribunaux de proximité. La Cour suprême est composée d'un président et de 14 autres juges, tous nommés par le cabinet. Les affaires pénales sont en général traitées par les tribunaux de première instance, alors que les tribunaux de proximité jugent des infractions telles que les violations du code de la route. Un système de juges laïcs a été mis en place en mai 2009. Six citoyens adultes, âgés de 20 ans ou plus, sont sélectionnés arbritrairement pour agir comme juges laïcs dans les affaires criminelles jugées par les tribunaux de district.

Le Japon est divisé en 47 préfectures et compte plus de 3 000 communes compétentes en matière d'éducation, d'affaires sociales, de construction et d'entretien des infrastructures, y compris des équipements. L'administration locale est proche des habitants. Les chefs des gouvernements régionaux et les membres des assemblées locales sont élus.

Les trois branches du Gouvernement